Trace d'histoires...


Les souvenirs, la mémoire, le vécu de chacun, dans la mesure où ils sont le soubassement de l’imaginaire, sont toujours présents dans l’écriture. 
On peut les écrire ou les faire écrire sous forme clairement autobiographique ou on peut les utiliser comme point de départ d’un récit, d’une aventure...

Parmi les documents qui nous entourent, pourquoi certains prennent-ils à nos yeux une valeur particulière ?

Souvenir de 1912 au 1er RAM au Maroc

Qui est Eugène BERGER
 
Il naît le 30 mars 1890 à Eclose. Ses parents sont Eugène Francisque et Julie Rosalie née DREVON.
Au moment du recensement il est cultivateur à Eclose. Le conseil de révision le reconnait bon pour le service et l'inscrit sous le n° 26 de la liste de du canton de Saint-Jean-de-Bournay.
Il est incorporé le 9 octobre 1911 au 1er RAM au grade de 2e canonnier, muletier. Il participera au campagne du Maroc.
Il sera libéré le 19 octobre 1913.
 
Durant toute cette période il ne cesse d'écrire à sa famille. Cette correspondance a été conservée par ses descendants.
 
Au retour de la guerre, il reprend son activité de cultivateur au hameau du Badin avec son épouse, Marie.
Fonds Gabriel BERGER



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement